Et si féminiser l’économie devenait obligatoire pour obtenir un prêt du FMI ?

Un taux d’activité féminin plus important serait un gage de croissance selon le FMI. Mais comment rendre le marché du travail plus mixte? Le Fonds dispose de moyens d’encouragement originaux.

La parité pourrait-elle s’acheter ? De toutes les incitations à l’égalité femmes/hommes, des encouragements pourraient s’avérer peut-être plus efficaces que ceux qui existent déjà. lire la suite sur latribune.frbureau-hommes-femmes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s